« LE COMBLE DE LA CONNERIE* C’EST DE FAIRE TOUJOURS LA MÊME CHOSE ET DE S’ATTENDRE A DES RÉSULTATS DIFFÉRENTS » Albert Einstein

* Traduction libre de « insanity »

  • Gazouillement
  • Youtube

Le 17 mai, 2017

Lettre ouverte aux mouvements citoyens

Comme l’a une fois de plus démontré  l’élection présidentielle,  les mouvements citoyens étaient encore aux abonnés absents. Il ne faut donc pas être devin pour prédire que leurs actions auront peu d’impact aux Législatives, car …

« ….. Quant aux initiatives de contestation citoyennes, elles ont démontré plusieurs fois leurs limites.

Que cela soit le mouvement « Occupy Wall Street », en 2011 à New York, contre les excès du monde de la finance, le fameux 1 % des nantis contre les 99 % du reste du monde. Ou plus récemment, le mouvement « Nuit Debout », les raisons de leurs échecs, par rapport aux idéaux visés, sont par eux-mêmes des cas d’école qui ont tous les deux le même problème en commun :

le manque de synergie avec les autres mouvements se réclamant du changement, et leur incapacité à travailler ensemble à des solutions concrètes sur  une vision commune d’un futur diffèrent.  » Extrait du Livre Bleu, Blanc, Rouge.

Il est certain que vous pensez que votre mouvement milite pour des sujets qui lui sont propres. Mais au final, ne voulons-nous tous pas la même chose : la fin du statu quo du système politique, et de vrais changements pour nos concitoyens ?

 

À en juger les dernières élections et referendums dans les pays démocratiques, le peuple a, dans son ensemble, exprimé un rejet quasi unanime des politiques,  et du « plus ça change et plus c’est la même chose ». Puisqu’il ne faut évidemment pas compter sur les politiques pour qu’ils se fassent un hara-kiri politique, le changement ne pourra venir que de l’une de deux alternatives : une révolution politique, ou une révolution tout court.

L’ouverture faite par le nouveau président, d’ouvrir les Législatives aux candidats citoyens, sans expérience, ou attachement politique, offre une opportunité exceptionnelle de pénétrer dans la brèche des clivages politiques.

Maintenant que le troisième tour des présidentielles, les Législatives, est pour demain, que comptez-vous faire ? Peut-être préférez-vous présenter vos propres candidats, en ordre dispersé, dans un maximum de circonscriptions, et en compétition  directe avec les partis politiques traditionnels ? Comme les partis peuvent encore compter sur leurs fonds de campagne, et leurs millions de supporteurs, sans être défaitiste, c’est un combat perdu d’avance. Par contre, si nous nous unissions sur une charte commune à présenter aux candidats de la société civile nous aurions, à défaut de nos propres candidats, au moins l’attention d’un certain nombre de députés susceptibles de nous représenter  indirectement à l’Assemblée Nationale, pour faire  avancer nos agendas respectifs.

En nous réunissant dans un COLLECTIF, même temporaire, et  en ciblant, en plus de nos adhérents, le plus grand parti de France : les abstentionnistes, ceux qui ont voté banc ou utile, nous pourrions, cette fois, faire une différence.

Peut-être votre mouvement fait déjà partie d’un collectif, ou en a déjà fait partie, sans grands résultats ? Mais sérieusement, depuis le lancement de votre mouvement, où en êtes-vous aujourd’hui dans l’avancement de votre agenda ?

C’est notoire, le dialogue, la coopération et les compromis ne sont pas dans l’ADN du Français. Chacun préfère aller à la bataille seul, ou en ordre dispersé, comme à Crécy ou Azincourt, avec les résultats que l’on connait. Quoi qu’il en soit, je vous invite à visitez notre site https://www.imaginedemocratie.com/  pour voir si votre projet a assez de points en commun avec le notre, et à manifester votre intérêt à explorer, pour les Législatives, une stratégie commune de soutien aux candidats de la société civile de tout bord qui partagent nos valeurs.

Dans le cas où vous seriez intéressé par notre proposition, vous êtes invité   à designer une personne habilitée à être votre porte-parole, et à représenter votre mouvement, et la registrant  a https://www.imaginedemocratie.com/collectif

 

Le temps qui reste étant extrêmement court, j’apprécierai une réponse de votre mouvement avant le plus tôt possible

 

Fabrice Dagenais

Imagine democratie

Télécharger le texte